Problèmes pendant le stage

Puis-je arrêter mon stage avant la fin légale définie sur ma convention ?

 

C'est une situation délicate qui est vécue au cours de leur scolarité par près de 65% des étudiants qui doivent effectuer des stages pour parfaire leur apprentissage : peut-on terminer un stage avant la date officiellement indiquée sur la convention de stage ? Et si oui, dans quelles conditions ?

Légalement, le stage n'est pas régi par le Code du Travail, cependant il est d'usage de respecter les règles collectives qui régissent la vie professionnelle car le stage est avant tout un moyen de parfaire son apprentissage, tout en mettant un pied dans le monde de l'entreprise et ainsi commencer à se construire son propre réseau professionnel.Vous pouvez retrouver toutes les informations juridiques et légales sur le stage ici.

Le stage est une aubaine pour l'entreprise comme pour le stagiaire. Il faut donc que chacun y trouve son compte. Seulement voilà, il arrive que le stagiaire veuille quitter son stage avant la date prévue sur sa convention, soit parce qu'il a trouvé une meilleure opportunité, soit pour des raisons personnelles qui l'empêchent de mener à bien sa mission, soit tout simplement parce que le stage se passe mal, tant au niveau du travail qu'on lui demande de réaliser qu'au niveau de l'ambiance dans l'équipe de travail.

 

La convention de stage : la base du droit du stagiaire

 

La convention de stage est un contrat qui lie les parties pour toute sa durée. Une partie ne peut donc pas prendre l'initiative de le rompre, sauf cas légitime comme dans n'importe quel contrat. Pourtant en fait, il est possible de démissionner d'un stage comme il est aussi possible de s'en faire renvoyer.

En cas de problème, le premier réflexe de l'étudiant-stagiaire doit être d'en parler avec son tuteur. Que les problèmes proviennent des tâches à effectuer ou des relations dans l'équipe de travail, il faut prendre le temps d'en parler afin de tenter de trouver un terrain d'entente. Si la discussion n'aboutit à rien, il faut réagir et vite. Tout d'abord, il faut en parler avec votre tuteur pédagogique pour qu'il intervienne auprès de l'entreprise et qu'il essaie de désamorcer le problème. D'autant plus que lui seul peut mettre fin au stage si aucune solution n'a été dégagée. Si la situation reste dans une impasse, il faut officialiser l'arrêt prématuré du stage par une lettre officielle ou un mail, de tous les signataires de la convention (étudiant, entreprise d'accueil et service pédagogique de l'établissement).

Dernière chose, en cas de résiliation ou de suspension de la convention de stage, le montant dû est calculé au prorata en fonction de la durée effective du stage. Le droit à cette rémunération n'est donc pas remis en cause en cas de résiliation anticipée. Il est important de connaître les droits auxquels on peut prétendre en tant que stagiaire, mais n'oubliez pas qu'un stage en entreprise est tout d'abord une réelle opportunité pour enrichir vos expériences professionnelles. C'est en s'investissant et en s'impliquant que l'on apprend le plus !

Témoignages étudiants

Ils nous ont choisis

Ils parlent de nous

© 2016 - AJStage